09 novembre 2008

Punching ball cérébral ou quand on passe d'un niveau au dessus en adjoignant deux soeurs en plus d'un bébé

Ma note en prévision sur ma semaine avec mes jeunes soeurs a marqué les consciences à voir les commentaires et les échanges d'expérience que ça a suscité!

Elles sont reparties il y a une semaine mais il m'en a fallu une entière de semaine pour m'en remettre!
Epuisant!
Enfin ce n'est pas bien difficile de m'épuiser car mon bébé d'amour, Bazou pour les intimes, a défriché le terrain pour vous  mesdames et messieurs!

C'est bien de se promener et de faire découvrir Paris à la jeunesse de France mais c'est un poil fatiguant tout ça!

Tout d'abord la mobilisation de mon cortex.

Avec mon Bazou de 13 mois, je suis entrainée, enfin un peu, on ne l'est jamais assez face à des ressources bazesques.
Mais là il faut doubler la difficulté.

Pendant que vous poussez d'un pied un magasine par terre (on pourrait glisser / qu'est ce que ça fiche par terre tout d'abord?) tout en rattrapant un bébé rampant jusqu'à le Saint Graal (le bol à croquettes) et que vous déposez le chat ailleurs car ce crétin veut se faire suicider du poil en restant à proximité des mains happeuses bazesques ; et bien pendant ce temps là (vous suivez?)
Pendant ce temps là votre cerveau est assaillit de réflexions philosophiques et de questions en tout genres, la jeunesse d'aujourd'hui a l'esprit vif et vigoureux (quand elle veut => précision de taille)
Vous voilà à entendre "oh le Golo (chat n°2) il se lèche la patte avant gauche"
"oh le papier toilette ma copine elle a le même chez elle"
"héééé! L'oiseau!!!!" (où ça? où ça?)
"héééé! Le truc!!!!" (quoi quoi quoi? Où? et alors? quoi le truc?)

Parce qu'évidemment, il y a longtemps que votre cerveau est passé en mode veille option "survie en milieu hostile" activée, bébé oblige!

Votre cerveau ne peut plus jouxter la perfection lyrique, la quintessence de la métacognition et analyser, solutionner et répondre en un temps restreint et ce, tout azimuts!
Votre cerveau il se prend toutes les stimulations auditives, visuelles et tactiles en pleine face*
Il ne sait plus trier, n'a plus de filtre anti agression extérieure, il est dépassé par tant de sollicitation dont il se prend chaque manifestation comme tant de moustiques se scratchant sur le casque d'un motard sur l'autoroute.
Votre cerveau a du mal à catégoriser de suite l'information en "important / pas important" "urgent / pas urgent".
Son échelle de valeur est un peu rouillée.
Le temps de capter une information et de l'analyser un minimum... et bien une autre est déjà lancée!
Et encore une autre puis une autre, une rafale de détails en tous genres ; ça aide d'avoir une soeur qui commente le moindre pli de son environnement et un bébé en mal d'exploration.
Je vous laisse imaginer le vide intersidéral quand le tgv repart, sisters inside... L'écho résonne et les acouphènes font la danse de la pluie inside.

Aïe!
Je vous aurai bien parlé du métro et de mes deux ados de soeurs qui protesteront à peine si les gens ne bougent pas
et que je préviens 3 stations à l'avance qu'on va descendre.
Tout un poème! (bon là elle se sont un poil habituées à la jungle urbaine parisienne donc ça va mieux)
Bien sûr j'ouvre le passage moi et ma poussette avec bébé inside! Et si l'une est devant moi je lui dit "avaaaaaaaaance!!!!" pour ne pas rester coincée...

Un peu comme l'information de trop qui se serait coincée dans les méandres de mon cortex, tel un caillot d'info resté bloqué

Bref, je m'en vais rêver à des petits bonshommes munies d'éponges toutes douces et colorées comme de la barbapapa qui viendrait me nettoyer doucement le cerveau, hummmm je sens leur doux massage...

 

PS : Notre organisation mise au point 3 posts plus bas fut un succès
PS 2 : A réitérer donc! La suite aux prochaines vacances...

 

* Sauf la stimulation olfactive. Elle a été killée à coup de bouses nucléaires sournoisement tapies dans les couches ou étalées par terre! Ceux qui ont suivi le précédent post sauront de quoi je parle

Posté par celinevincerobin à 02:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Punching ball cérébral ou quand on passe d'un niveau au dessus en adjoignant deux soeurs en plus d'un bébé

    Encore une fois j'ai l'impression que tu parles de moi !!! Oui le cerveau, enfin ce qu'il en reste ou alors les seules parties sollicitées suffisament pour repondre encore aux stimulis !!!
    Moi aussi y a des jours ou la fonction veille est de rigueur.....
    Qu'est ce que je regrette les longues conversations philosophiques et metaphysiques sans fin , un regal, une vraie gym du cerveau .....
    Enfin on verra quand ils auront grandi si certaines zones se rallument ou alors on est perdu a tout jamais .......

    Posté par Sanna, 14 novembre 2008 à 23:48 | | Répondre
  • lool tu m'a retourné le cerveau hihi
    t'es article sont tordant
    t'es complètement frappé hihi

    bisous

    Posté par juju, 27 novembre 2008 à 18:10 | | Répondre
Nouveau commentaire